Connectez-vous S'inscrire
Accueil
Envoyer
Imprimer
Augmenter
Diminuer
Partager

Mc 6 : 17-29

29/08/2017 - ( Autres textes : Jr 1 : 17-19 | Ps 71 )


Mc 6 : 17-29
En effet, c’était lui, Hérode, qui avait envoyé arrêter Jean et l’enchaîner en prison, à cause d’Hérodiade, la femme de Philippe son frère qu’il avait épousée. Car Jean disait à Hérode : « Il ne t’est pas permis d’avoir la femme de ton frère. » Quant à Hérodiade, elle était acharnée contre lui et voulait le tuer, mais elle ne le pouvait pas, parce que Hérode craignait Jean, sachant que c’était un homme juste et saint, et il le protégeait ; quand il l’avait entendu, il était fort perplexe, et c’était avec plaisir qu’il l’écoutait. Or vint un jour propice, quand Hérode, à l’anniversaire de sa naissance, fit un banquet pour les grands de sa cour, les officiers et les principaux personnages de la Galilée : la fille de ladite Hérodiade entra et dansa, et elle plut à Hérode et aux convives. Alors le roi dit à la jeune fille : « Demande–moi ce que tu voudras, je te le donnerai. » Et il lui fit un serment : « Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, jusqu’à la moitié de mon royaume ! » Elle sortit et dit à sa mère : « Que vais–je demander ? » –« La tête de Jean le Baptiste », dit celle–ci. Rentrant aussitôt en hâte auprès du roi, elle lui fit cette demande : « Je veux que tout de suite tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste. » Le roi fut très contristé, mais à cause de ses serments et des convives, il ne voulut pas lui manquer de parole. Et aussitôt le roi envoya un garde en lui ordonnant d’apporter la tête de Jean. Le garde s’en alla et le décapita dans la prison ; puis il apporta sa tête sur un plat et la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère. Les disciples de Jean, l’ayant appris, vinrent prendre son cadavre et le mirent dans un tombeau.
Bible de Jérusalem
Notez
Lu 124 fois

Présentation - Charte - Lettres d'Information | Etudes et Réflexions | Enseignements | Exhortations | WebTv | Au fil de la Parole