Connectez-vous S'inscrire
Accueil
Envoyer
Imprimer
Augmenter
Diminuer
Partager

Jn 4 : 43-54

01/04/2019 - ( Autres textes : Is 65 : 17-21 | Ps 29 (30))


Jn 4 : 43-54
Après ces deux jours, il partit de là pour la Galilée. Jésus avait en effet témoigné lui–même qu’un prophète n’est pas honoré dans sa propre patrie. Quand donc il vint en Galilée, les Galiléens l’accueillirent, ayant vu tout ce qu’il avait fait à Jérusalem lors de la fête ; car eux aussi étaient venus à la fête. Il retourna alors à Cana de Galilée, où il avait changé l’eau en vin. Et il y avait un fonctionnaire royal, dont le fils était malade à Capharnaüm. Apprenant que Jésus était arrivé de Judée en Galilée, il s’en vint le trouver et il le priait de descendre guérir son fils, car il allait mourir. Jésus lui dit : « Si vous ne voyez des signes et des prodiges, vous ne croirez pas ! » Le fonctionnaire royal lui dit : « Seigneur, descends avant que ne meure mon petit enfant. » Jésus lui dit : « Va, ton fils vit. » L’homme crut à la parole que Jésus lui avait dite et il se mit en route. Déjà il descendait, quand ses serviteurs, venant à sa rencontre, lui dirent que son enfant était vivant. Il s’informa auprès d’eux de l’heure à laquelle il s’était trouvé mieux. Ils lui dirent : « C’est hier, à la septième heure, que la fièvre l’a quitté. » Le père reconnut que c’était l’heure où Jésus lui avait dit : « Ton fils vit », et il crut, lui avec sa maison tout entière. Tel fut, à nouveau, le deuxième signe que fit Jésus à son retour de Judée en Galilée.
Bible de Jérusalèm
Notez
Lu 143 fois

Présentation - Charte - Lettres d'Information | Etudes et Réflexions | Enseignements | Exhortations | WebTv | Au fil de la Parole