Connectez-vous S'inscrire
Accueil
Envoyer
Imprimer
Augmenter
Diminuer
Partager

Lc 3 : 10-18

16/12/2018 ( Autres textes : Sophonie 3 : 14-18a | Is 12.2-4b.5-6 | Ph 4 : 4-7 )


Lc 3 : 10-18
Et les foules l’interrogeaient, en disant : « Que nous faut–il donc faire ? » Il leur répondait : « Que celui qui a deux tuniques partage avec celui qui n’en a pas, et que celui qui a de quoi manger fasse de même. » Des publicains aussi vinrent se faire baptiser et lui dirent « Maître, que nous faut–il faire ? » Il leur dit : « N’exigez rien au–delà de ce qui vous est prescrit. » Des soldats aussi l’interrogeaient, en disant : « Et nous, que nous faut–il faire ? » Il leur dit : « Ne molestez personne, n’extorquez rien, et contentez–vous de votre solde. » Comme le peuple était dans l’attente et que tous se demandaient en leur cœur, au sujet de Jean, s’il n’était pas le Christ, Jean prit la parole et leur dit à tous : « Pour moi, je vous baptise avec de l’eau, mais vient le plus fort que moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de ses sandales ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. Il tient en sa main la pelle à vanner pour nettoyer son aire et recueillir le blé dans son grenier ; quant aux bales, il les consumera au feu qui ne s’éteint pas. » Et par bien d’autres exhortations encore il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle.
Bible de Jérusalèm
Notez
Lu 194 fois

Présentation - Charte - Lettres d'Information | Etudes et Réflexions | Enseignements | Exhortations | WebTv | Au fil de la Parole